Heil- und Bewahranstalt für Epileptische auf der Pfingstweide
(Institution de soins et de protection des épileptiques "Pfingstweide")
Extrait du règlement intérieur datant de l'année 1867
de: H. Heintel: Quellen zur Geschichte der Epilepsie. Huber, Bern, Stuttgart, Wien 1975
§ 1. Du premier avril au 30 septembre le lever est fixé à 5 heures au son des cloches, pour les autres mois à 6 heures. Uniquement dans des cas d'exceptions alloués par les médecins, un lever plus tardif peut être envisagé.

§ 2. Les malades se préparent eux mêmes, s'habillent de leurs vêtements (qui auront au préalable été lavés par leur soin), se lavent, se peignent, font eux même leur lit et nettoient à tour de rôle leur chambre selon un planning établi à l'avance. Les chambres seront fermées durant la journée.

§ 13. Il est demandé aux occupants de vivre en harmonie, en paix, de s'entraider mutuellement et d être de bonne volonté. La civilité humaine, le respect, l'accomplissement du devoir doivent être de rigueur dans l'établissement.
  Toutes les disputes, toutes les réprimandes ou jurons, tous les agissements contraires aux mœurs, tous les bavardages, tous les mauvais traitements sont strictement interdits.

§ 16. Le droit de fumer ou de prendre du tabac est strictement réservé aux malades après accord du médecin.

§ 17. Tout abus d'alcool est sévèrement interdit. Celui qui en donne à un malade sera renvoyé sur le champs.

§ 18. La propreté et l'ordre sont à respecter et à promouvoir par chacun dans la mesure de ses moyens. Nul ne devra cracher par terre, le tabac et les mégots des cigares devront être déposés dans les récipients prévus à cet effet.

Deutsches Epilepsiemuseum Kork
» fermer la fenêtre «