La déesse aztèque Tlazolteotl
Deutsches Epilepsiemuseum Kork
www.epilepsiemuseum.de
La déesse aztèque Tlazolteotl
Codex Vaticanus B, bibliothèque du Vatican, Rome
(Photo d'après un fac-similé de 1898. Thames Hudson Archive)
Lorsque Cortez vit pour la première fois la ville aztèque de Tenochtitlan, sa beauté, son inimaginable richesse et son luxe l'impressionnèrent. Les soins médicaux et les installations hygiéniques faisaient également office de modèle dans cette ville.

Cortez rapporta : "L'on trouvait des maisons qui étaient des pharmacies où l'on pouvait acheter des sirops préparés, des pommades et des pansement."

Lorsque les Espagnols se retirèrent en 1521, ils laissèrent derrière eux une ville souillée et détruite, la population locale étant quasiment réduite à néant. Dans une "sainte colère" lors de leur esprit de conquête, les espagnols détruisirent presque tous les documents et dessins qui concernaient la religion des aztèques qui reposait sur la nature.
Il reste aujourd'hui très peu de matériel et il doit être exploité avec la plus grande précaution.
» suivante...